Publications


D’abord comme maître de conférences à Nanterre, j’ai publié un « polycop », comme en sortaient encore « Les cours de droit » pour les facultés parisiennes, et j’ai contribué au manuel d’histoire des institutions qui avait été commandé par la Litec à mon maître, le professeur Szramkiewicz. Le polycop m’a servi de base pour le manuel d’histoire des institutions du ier au xve siècle, que j’ai sorti seul étant devenu professeur, toujours à Nanterre où j’étais revenu peu après le concours d’agrégation. Après le décès de mon maître, j’ai suivi les différentes éditions de notre manuel.

Une fois à La Rochelle, où j’ai demandé mon changement autour des années 2000, j’ai rédigé les deux tomes de l’histoire européenne des institutions.

C’est à partir de cette somme que j’ai dégagé une piste nouvelle pour notre discipline lors de la réflexion lancée sur l’enseignement de l’histoire du droit en France.

À mon retour du Caire, le ministère des Affaires étrangères m’a commandé, avec un collègue de Montpellier, un ouvrage pour célébrer le bicentenaire du Code civil, que j’ai rédigé avec l’objectif qu’il puisse également servir aux étudiants.

À titre anecdotique, je me suis intéressé à l’histoire de l’enseignement du droit sous la Révolution.

Ouvrages de synthèse en lien avec l’enseignement


Études sur l’enseignement du droit


Histoire de l’enseignement du droit sous la Révolution


Les documents qui se trouvent derrière les liens ne renvoient pas systématiquement à l’entier du travail, contrairement à ce qui est mis sur Academia. Le but étant de présenter le travail d’un universitaire, on trouvera la plupart du temps l’introduction des articles tirée de la version publiée du travail, ou bien d’un manuscrit (ordinateur, machine à écrire, voire écriture manuelle) ou bien encore d’un envoi à l’éditeur.

Une conception Artgrafik Digital | Mentions Légales | © 2020 Jacques Bouineau